A partir du mois d’octobre ‘66 le
smoking noir d’YSL sera la tenue de scène
de Françoise Hardy pendant six mois.

Le smoking remplace la tenue blanche de
Courrèges sur scène mais pas dans le
coeur de Françoise qui ne s’est jamais
lassée de l’ensemble Courrèges.

Françoise a toujours maintenu que le
smoking de YSL était beaucoup moins
révolutionnaire que ses autres tenues de
scène, celles de Courrèges et Paco Rabanne.
“ Très longtemps avant moi, Marlène
Dietrich avait déjà porté un smoking -
d’autres aussi, sûrement”.

En plus elle est d’avis que ça ne lui allait
pas et que le pantalon était trop court.