Françoise Hardy participe deux fois à Scala Reale. Une première fois le 12 novembre
son équipe élimine l’équipe adversaire de Michele. Cette victoire lui permet d’accéder au quart
de finale, le
10 décembre, où son équipe est battue par l’équipe de Bobby Solo.
Ce qui est remarquable c’est qu’elle défend sa chanson, une version hybride ( italien/français)
de “Il ragazzo della via Gluck/La maison où j’ai grandi”, les deux fois dans une tenue de Yves
Saint Laurent. Le smoking noir pour le premier tour et une robe multicolore pour le ¼ de finale.

Questa e' la storia
di uno di noi
anche lui nato per caso in via Gluck
in una casa fuori città
gente tranquilla che lavorava.
Là dove c'era l'erba ora c'e
una città
e quella casa in mezzo al verde ormai
dove sarà
questo ragazzo della via Gluck
si divertiva a giocare con me
ma un giorno disse: "vado in città"
e lo diceva mentre piangeva
io gli domando: "amico non sei contento?
vai finalmente a stare in città
là troverai le cose che non hai avuto qui.
Potrai lavarti in casa senza andar
giù nel cortile".
"Mio caro amico" disse "qui sono nato
e in questa strada ora lascio il mio cuore
ma come fai a non capire

che e' una fortuna per voi che restate
a piedi nudi a giocare nei prati
mentre là in centro io respiro il cemento
ma verrà un giorno che ritornerò
ancora qui
e sentirò l'amico treno che
fischia così.... ua ua".

La temps a passé et me revoilà
cherchant en vain la maison que j'aimais.
Où sont les pierres et où sont les roses,
toutes les choses auxquelles je tenais?
D'elles et de mes amis plus une trace,
d'autres gens, d'autres maisons
ont volé leurs places.

là où vivaient des arbres,
maintenant
la ville est là
et la maison , où est-elle,
la maison
où j'ai grandi?
Je ne sais pas où
est ma maison,
la maison où j'ai grandi.
Où est ma maison?
Qui sait où est ma maison?
Ma maison,
où est ma maison?
Qui sait où est ma maison? ...

Le premier tour: 12/11/66

Le quart de finale: 10/12/66