Humo N. 1340  
12/05/66
Les premières rumeurs, parfois erronées, concernant la participation
de Françoise au film “Grand Prix” et ses préparatifs vestimentaires.
pagina3
Les stylistes américaines Vicky Tiel et sa camarade de classe, Mia Fonssagrives,
se sont établies en 1964 à Paris où elles recontrent Louis Féraud, couturier
pour femmes. La présentation de la Mia-Vicky minijupe dans le défilé de mode
de Féraud, en juin 1964, leur valait une réputation internationale.

Elles sont surtout connues comme créatrices de costumes au cinéma. La
première fois qu’elles sont créditées est pour le film “What’s new Pussycat”.
Lors du tournage Vicky rencontre Elisabeth Taylor, sa première bailleuse de
fonds. En mai ‘68 la boutique Mia-Vicky ouvre 21 Rue Bonaparte à Paris.
Le petit article dans le magazine flamand Humo ( qui prétend
que Françoise Hardy jouera la petite amie d’Yves Montand) nous
apprend tout de même que les jeunes filles qui habillent Françoise
Hardy pour “Grand Prix” sont les couturières américaines
Mia Fonssagrives et Vicky Tiel. Les photos sont prises chez Féraud.
pagina3