Le 25 novembre 1965, Johnny Hallyday s’installait pour 1 mois à l’Olympia. Le Tout-Paris s’était déplacé pour
l’événement. Marcel Achard accompagnait Marcel Bleustein-Blanchet, Françoise Hardy entouré par Jean-Marie Périer,
Alain Delon, Hugues Aufray, Sacha Distel, Gilbert Bécaud, Eddy Mitchell, Chantal Goya, Guy Mardel, Eddy Barclay ...  
Sylvie Vartan trônait au centre du premier rang.

Johnny était accompagné sur scène par son ensemble et le Grand Orchestre de l’Olympia dirigé par Eddie Vartan.

Plusieurs artistes étaient programmés pour précéder sa venue :

Le chansonnier et imitateur Jean Valton ouvrait le bal. Il était suivi par deux filles formant la troupe des Mascottes.
Noël Deschamps venait ensuite interpréter deux chansons : « Te voilà » et « A quoi ça tient ». Jo Boyer à la tête de
l’orchestre interprétait « Dans le vent », suivi de Jean-Jacques Debout, puis de Pierre Perret qui choisît « Le tord boyau »

Après un rapide entracte, l’idole entrait en scène avec un medley réunissant :
Pour moi la vie va commencer, Retiens la nuit, Les mauvais garçons, La bagarre, Pas cette chanson,
Elle est terrible, Tes tendres années et Souvenirs souvenirs.

Puis suivirent les principaux succès de l’année 1965, jusqu’à la reprise de I’ve Got Money de James Brown.
Pages du programme
Johnny et Sylvie présentés
à la reine d’Angleterre.
Plus loin au premier rang, à côté de Jean-Marie Périer on retrouve Sacha Distel, Hugues Aufray et leurs épouses.
Sacha Distel et son épouse Francine Bréaud , championne de ski. Hugues Aufray et son épouse Hélène Faure.
Photos de Françoise Hardy et Jean-Marie Périer dans la salle
Sylvie Vartan, Johnny Hallyday, Alain Delon, Hugues Aufray, Sacha Distel et Françoise Hardy.
Gilbert Bécaud, Guy Mardel et Eddy Mitchell
Johnny devant Alain Delon, Sylvie Vartan, Gilbert Bécaud, Françoise Hardy , ...
Anne-Marie Périer
Cet article dans Melody Maker nous donne une bonne idée de la
navette que Françoise Hardy faisait entre Paris et Londres.

Vendredi le 26 novembre elle atterrit à Londres pour se produire
à "Ready Steady Go" (diffusé le soir même) et à "Juke Box Jury"
( diffusé samedi le 27 novembre).

Dimanche elle retourne à Paris mais le mercredi, le premier
décembre, elle sera de retour pour l'émission "Top of
The Pops"(diffusée le 30 décembre).

Elle est bien fatiguée puisque la veille elle s'est rendue à la
première de Johnny Hallyday à l'Olympia. Elle est triste comme
elle vient de terminer ses quatre semaines d'Olympia en première
partie (vedette américaine) des Compagnons de la Chanson.
(31/10 /65 - 25/11/65).

Elle défend la chanson "So many friends", version anglaise de la
chanson "L'amitié (écrite par le tandem Bourgeois- Rivière)
sur un texte de Julian Moore.

Pour Ready Steady Go il n'est plus question de chanter en
playback. Elle chantera en direct et la peur des trous de mémoire
la rend nerveuse.

A cet instant, faire une tournée au Royaume-Uni ne lui semble pas
une bonne idée.
Vogue VRS 7004
So many friends (L’amitié)/ However much (Et même)
Date de sortie : 5 novembre 1965
Reading Evening Post - Saturday 13/11/65
Aberdeen Press and Journal 19/11/65
Heathrow Airport 26 novembre 1965
Françoise arrive à Londres
le 26 novembre 1965.
Le livre qu'elle a emporté
pour passer les heures
d'attente est "L'étranger"
par Albert Camus. Lecture
appropriée quand on se rend
à "l'étranger".
(Photos Bill Howard).
Photos prises par
Bill Howard (1) (2),
Tony Gale (3) et
J. Barry Peake (4).
Photos prises par Deso Hofmann
La liste incomplète des invités de "Ready Steady Go !"
du 26 novembre 1965 ne reprend pas le nom de
Françoise Hardy.
Une photo semblable de Françoise ( portant la casquette marin
qu'elle a volée à Jean-Marie Périer ) à "Steady Ready Go!"
a été utilisée pour des pochettes d’albums.
David Jacobs , hôte de Juke Box Jury
Le 27 novembre Françoise Hardy est l’invitée de David
Jacobs dans “Juke Box Jury” (BBC  17:15 - 17:45).

Les autres membres du jury : Brian Epstein (manager
des Beatles + 27/08/67)  , Juliette Gréco et l’acteur
anglais Hugh Lloyd.

Ces 4 célébrités jugent des disques qui viennent de
sortir et c’est à eux de prédire s’il s’agit d’un “hit” ou
bien d’un “miss”.
Brian Epstein, Françoise Hardy, Juliette Gréco et Hugh Lloyd.
Françoise Hardy a choisi la tenue de marin pour participer à cette croisière du disque
...tandis que les reporters (Hubert pour la station Europe 1) enregistrent les sages propos de Madame Hardy
Alain Barrière, Denise Glaser, Johnny et Sylvie, Enrico Macias signent le livre d’or
L’acteur (et animateur de télévision) Pierre Louis fait le tour des invités et les donne à boire ou à manger. Un tas
de “copains” (Adamo, Monty, Sheila, Romuald, Nancy Holloway, Frank Alamo) mais également Cara Vaucaire,
Henri Salvador et Régine.
Jean-Marie Périer bavardant avec Henri Salvador et son épouse Jacqueline Garabédian. Jean-Marie est le fils
biologique de Henri Salvador, conçu lors d'une liaison avec l'actrice Jacqueline Porel. En 1956 Jean-Marie a appris
la nouvelle mais il a toujours considéré l’acteur François Périer, qui l’avait reconnu, comme son vrai père.
Fotogramas N° 893, 26 Novembre 1965 (Espagne)
Apu  N° 46, 13 Novembre 1965 (Finlande)
Muziekparade N° 104 Novembre 1965 (Pays-Bas)
Mundo Uruguayo N° 2430, 24 Novembre 1965
Le 1 décembre Françoise traverse de nouveau
La Manche pour se produire à “Top of the Pops”
avec “So many friends”. L’émission fut diffusée
le 30 décembre et puis essuyée. Hélas.
Billboard 20 November 1965   After the Olympia Theater Françoise Hardy goes tu Turkey and the Lebanon.

Billboard 27 November 1965  Françoise Hardy will star in a satirical Western movie “For a Handful of Songs” to
be made in Spain with Domenico Modugno, Raphael and Mina.  / Predicted to reach the HOT  Chart   
Françoise Hardy “Just call and I’ll be there” 4 Corners.
Novembre 1965 : EP Vogue EPL 8411.

Tu peux bien (F. Hardy).

Il se fait tard (F. Hardy).

Quel mal y a-t-il à ça ? (When I get through
with you), (F. Hardy, adaptation du texte de
Harlan Howard / Harlan Howard).

Je t'aime (F. Hardy / Mick Jones).
Vogue UK 1/12/1965 : Françoise Hardy porte deux robes boutonnées ( le look puritain) du couturier John Bates.
Novembre 1965 (2)
FRANCE
L'amitié
10 ème place
Info Jukebox N° 207
Spécial 1965
HITPARADE
Le temps des souvenirs
47 ème place
Info Jukebox N° 207
Spécial 1965
The Liverpool Echo  06/11/65