Juin 1964 (2)
Cantagiro
Françoise Hardy : “ La photo est très bien. Je me rappelle que je ne portais aucun maquillage pendant les trajets et
qu'une photo prise de face avec ce même foulard était très bien, malgré ça. Je l'ai gardée longtemps mais ne sais ce
qu'elle est devenue. (mail 5/8/2012).
Françoise Hardy: “ Le désespoir des singes” p. 59
TV Sorrisi e Canzoni  N° 20   21  Mai 1964
Ciao Amici N° 6
Juin 1964
Françoise Hardy fera les trois premières étapes du Cantagiro
1964 :  Bari - Trani - Foggia, éventuellement avec la
chanson “Il saluto del matino”.  Elle se déplace au volant
d’un cabriolet sportif, en couleur bleu azur.
En 1964 c’est la première fois que la télé transmettra le départ et
l’arrivée du Cantagiro. Comme ils sont venus filmer une première fois
le jour que Rita Pavone rejoint le tour je crains que Françoise Hardy
soit absente du petit écran pour ce qui concerne les émissions sur le
Cantagiro édition 1964. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas
intégré l’émission dans la TV-graphie.
Je fus engagée pour le Cantagiro, un tour d'Italie surréaliste, non du vélo mais de
la chanson, qui regroupait les chanteurs les plus populaires de la péninsule.
Entre deux étapes, la foule se massait tout au long de la route pour voir passer
les voitures décapotables d'où chaque vedette répondait aux vivats par force gestes
et sourires. Le spectacle avait lieu tous les soirs dans un stade où chacun y allait
de son tube du moment devant une dizaine de milliers de personnes en ébullition.
Adriano Celentano était déjà une légende que le public italien vénérait pour son
talent et sa personnalité haute en couleur, au point que s'il y avait trop de chahut
lors d'une représentation, il suffisait que, tel un pape, il apparaisse et dise trois
mots bien sentis pour qu'un silence religieux s'installe aussitôt. J'avais un faible
pour Gianni Morandi, aussi adulé à l'époque qu'Eros Ramazotti aujourd'hui, dont le
tube que j'écoutais en boucle, Se non avessi più te, était l'une des premières
compositions d'Ennio Morricone.

Beau comme un dieu, il se campait sur ses jambes écartées et galvanisait le public
en chantant à pleine voix sa magnifique chanson avec un mélange typiquement
italien d'énergie, de conviction et de naturel. Jean-Marie [Périer] et moi dinâmes
à Paris avec Gianni et son agent. Celui-ci nous apprit qu'au début, son poulain et
lui hésitaient entre la boxe et la chanson – seules voies accessibles à quelqu'un
du peuple pour faire fortune. Ils avaient décidé de tenter d'abord leur chance dans
la chanson, quitte à se retourner vers la boxe en cas d'échec. Devant notre
stupéfaction amusée, Gianni nous montra ses mains – grandes, belles et puissantes
– comme pour nous convaincre qu'il n'avait pas que ses cordes vocales à son arc...
Au volant l’actrice française Dany Paris
qui présentait le spectacle.
Cantagiro 1964: Girone A
Betty Curtis - Scegli me (o il resto del mondo) (Pace-Panzeri)
Pino Donaggio - Capirai (Mogol-Massara)
Isabella Iannetti - Va!... tu sei libero (you don't own me) (Beretta-Madara-White)
Fabrizio Ferretti - Ma quando sono al mare (Mogol-Polito-Zambrini)
Lando Fiorini - Sempre qui (Centi)
Piero Focaccia - Mia sorella (Gaspari-Soffici)
Cocki Mazzetti - La fine di tutto (it's over) (Chiosso-Orbison-Dees)
Michele - Ti ringrazio perchè (Bardotti-Reverberi)
Gianni Morandi - In ginocchio da te (Migliacci-Zambrini)
Donatella Moretti - La legge dell'amore (Paoli)
Gino Paoli - Lei sta con te (your other love) (Paoli-Bardotti-Ogerman-Releigh)
Robertino - L'innocenza (Adricel)
Nini Rosso - Sono qui ad aspettarti (Rosso-Romano)
Little Tony - Non aspetto nessuno (Ciacci-Meccia)
Edoardo Vianello - Tremarella (Rossi-Alicata-Vianello)
Le gagnant Gianni Morandi occupe le 11 juillet, jour de
la finale du Cantagiro, la première place avec “In
ginocchio da te” au hit-parade et y reste jusqu’au 17
octobre. Ce tube était le disque le plus vendu en 1964.
C’est cette chanson qu’il a chantée au Cantagiro et pas
celle que Françoise mentionne dans son autobiographie.
Le voci nuove

Renato Arruk - Si passerà (Arrouk-Coppola)
La Cricca - Il surf delle mattonelle (Rossi-Ciacci)
Roby Ferrante - Non ti ricordo piu' (Bardotti-Trovajoli)
Lucio Dalla - Lei (Bardotti-Reverberi)
Nicola Di Bari - Amore ritorna a casa (baby come on home) (Noman-Russel)
Dino - Eravamo amici (Rossi-Carson)
Ico Cerutti - L'uomo del banjo (Cerutti)
Mike Fusaro - Il mio amore (Amendola-Gagliardi)
I Gemelli - Amici! Forza tutti qui (Pieretti-Gianco)
Gilla - La corsa (Mogol-Massara)
Giancarlo Guardabassi - Se ti senti sola (Migliacci-Enriquez)
Fausto Leali - La campagna in città (Beretta-Suligoj)
Paolo Mosca - La voglia dell'estate (Mosca-Tedeschi)
Paula - Sono gia tre ore che ti aspetto (rags to riches) (Specchia-Del prete-Adler-Ross)
Guido Russo - Per amore di un amore (Pace-Mascheroni)
Giancarlo Silvi - E cosi sia (Califano-Polito)

Cantagiro 1964: Girone B
La voglia dell’ estate sera le seul succès du
gagnant du tour B ,Paolo Mosca,  et se place
à la onzième place du hitparade hebdomadaire.
Terni ( 27 juin 1964) : Françoise Hardy, dans sa robe de satin noir, décorée d’un grand nœud au décolleté, montre à Gino Paoli
un cadeau qu’elle vient de recevoir d’un groupe de fans. En janvier ‘66 elle dira qu’elle se sent proche du répertoire de Gino Paoli
qu’elle trouve très poétique et que c’est le plus français des chanteurs italiens. Entre Gino et Françoise on voit la présentatrice
du Cantagiro, l’actrice française Dany Paris.

Françoise porte la même robe dans le western spaghetti hispano-italien “Per un pugno di canzoni” où elle chante “ Vorrei capirti”
( version italienne de “Saurais-je ?” et face B de “Il saluto del matino”). Ce film a été réalisé l’été 1964 bien qu’il n’est sorti que le
10 juillet 1966, en Italie.
Un beau témoignage ( Blog  Mon-amie-la-rose) dans le Ciao Amici en 1965 sur la participation
de Françoise au Cantagiro  par le chanteur Nicola di Bari qu’elle a bien connu puisqu’il
était dans la même maison de disques que Françoise où il avait commencé comme magasinier.

En 1965, le journal italien Ciao Amici évoquait un accident automobile dans lequel Françoise
venait d'être blessée.

Même le grave accident n'a pas réduit l'extraordinaire vitalité de cette adolescente, ce qui a
surpris ceux qui ne la connaissent pas complètement. Ses bouderies la font considérer par
beaucoup comme hautaine. Et honnêtement, il faut admettre que l'impression n'est pas injustifiée.
Parfois, Françoise devient irritante. Elle le reconnaît : " Oui, je sais très bien que parfois je me
fâche, même avec mes amis, mais je ne peux pas l'éviter. Je peux vous jurer que je suis la première
à en souffrir, mais c'est plus fort que moi. Je continue de penser que c'est dû à la timidité, une
timidité excessive, ce qui me conduit toujours à douter de moi, à ne pas me sentir en sécurité, à
m'enfermer dans une forme absurde de défense. Mais je sais que ça ne correspond pas à l'image
extérieure que je donne. Et je souffre de ne pas être capable de l'exprimer. "
Qui pourrait démentir l'affirmation d'une Françoise hautaine et snob si ce n'est Nicola Di Bari ?
Le sympathique chanteur des Pouilles se fâche comme si on disait du mal de sa sœur quand il entend des critiques vis-à-vis de l'attitude
de Françoise. " Vous pouvez me dire ce que vous voulez, laisse-t-il échapper,  mais moi je n'oublierai jamais ce qu'elle a fait pour moi”.
Et il raconte l'histoire de sa participation au Cantagiro de 1964.

" Pour des raisons que je ne dirai pas ma participation était liée à celle de Françoise comme invitée d'honneur. A cette période, elle
avait un engagement pour trois récitals à un million de lires chacun. Elle pouvait très bien dire, désolée mais je ne peux rien faire pour
cet inconnu. Au contraire, elle a dit : D'accord ! Et j'annule ces trois contrats pour participer au Cantagiro. Qui est du métier sait ce
que veut dire ce geste. Et vous savez pourquoi elle l'a fait ? Parce que je l'ai traitée comme une fille simple et non pas comme une
vedette. "
En 1966 Nicola Di Bari fera partie
de la squadra de Françoise Hardy
dans l’émission Scala Reale en 1966.
Il terminait 2ème au festival de San
Remo en 1970 qu’il gagne en 1971 et
1972.
Gianni Morandi et Paolo Mosca, les
vainqueurs du Cantagiro 1964.
Enrico Maria Salerno est un acteur
italien spécialisé dans les rôles de
policier.

En 1965 il est de retour au Cantagiro
qu’il présentera avec Dany Paris
et Daniele Piombi.
L’actrice française Dany Paris avait présenté avec Daniele Piombi
le premier Cantagiro en 1962 qui s'est avéré être un énorme succès.
Elle présentera le Cantagiro de nouveau en 1964, 1965, 1969 et 1970.

Dany étale ses charmes de cantagirina à Youtube:
Pippo Baudo, le présentateur le
plus connu en Italie après Dieu
(Mike Bongiorno). En ayant
présenté treize fois le festival de
San Remo c’est “Superpippo” qui
détient le record. Il n’a pas
présenté une deuxième fois le
Cantagiro.
Françoise Hardy donne facilement son avis sur ses collègues. Des chanteurs italiens des années 60 elle aime beaucoup Ornella Vanoni,
Rita Pavone, Gino Paoli,... mais les deux chanteurs pour qui elle a vraiment un faible sont Adriano Celentano et Gianni Morandi.
Venise n’était pas triste, et nous non plus.

Françoise : Je ne me souviens pas du tout d’être allée à Venise avec toi.
Jean-Marie : C’est agréable.
(Livre Françoise par Jean-Marie Périer)
Françoise : Ah tiens  ! Ça me dit quelque chose !
Jean-Marie : Elle a oublié ma présence, mais elle se souvient des nouilles . C’est gai !
LP Wagram 3385146  réédition en 2020 du premier album
SLC N° 26  01/09/64: “Pourquoi Venise va bien à Françoise”.
C’est Kenny Rankin qui chantait en 1963 “Baby Goodbye” (et en 1964
une version française “Baby adieu”).
Françoise Hardy : “Quelle sublime chanson, elle me bouleverse autant
aujourd’hui qu'hier ! Merci !  Cela m’a incitée à réécouter ma version
“Mon amour adieu” qui est moins déshonorante que je croyais.
Grâce surtout à Blackwell qui avait fait des cordes encore plus belles.
Kenny Rankin chantait plus rythmique que moi - et donc beaucoup
mieux”. (e-mail)

Françoise a probablement rencontré Kenny lors de la soirée au Lido de
Venise et sinon un peu plus tard sur l’île d’Ustica au nord de la Sicile
où il se produirait  à deux soirées ,le 9 et 10 juillet, avec Françoise Hardy,
Richard Anthony et Petula Clark lors d’une rencontre internationale
d’amateurs de plongée sous-marine. Ce show aurait été enregistré pour la
télévision. (Cash Box 18 juillet 1964).
L’album ensoleillé de son séjour dans la ville la plus poétique du monde, réalisé par Jean-Marie Périer pour SLC.
Le spectacle a été enregistré pour la télévision et diffusé le 16 août.
Vasso Ovale : Non ti cerco più
Gigliola Cinquetti : Caro come te
Françoise Hardy : La tua mano
Danyel Gérard : Se (Je)
Nevil Cameron : Venezia Mia
Udo Jürgens : Peccato che sia finita così (Warum nur, warum)
Kenny Rankin : Soltanto Ciao
Adamo : Non voglio nascondermi
Los Marcellos Ferial : Angelita di Anzio
Andrea Lo Vecchio : Dorme la città
Luisa e Gabriella : La società dei magnaccioni
Emilo Pericoli : Mi voglio bene
Iva Zanicchi : Come ti vorrei (Cry to Me)
Roberta Mazzoni : ?
Didi Balboni : Con tanto affetto
Don Miko : Gente ... che ragazza


Françoise a chanté la première soirée, lundi le 29 juin.
Sur Internet on trouve “a concertlist” mais elle est peu
fiable. Ce festival voulait promouvoir des chansons italiennes
toutes récentes, pas connues. Voici les chanteurs et leur
chanson de la première soirée.
LA TUA MANO
Musique : Ezio Leoni
Paroles : Vito Pallavicini.
Orchestre dirigé par Ezio Leoni
Date de sortie : 8 juillet 1964.
Vogue EPL 8291
Vogue EPL 8290
Françoise Hardy a fait les trois premières
étapes du Cantagiro 1964 : Bari - Trani -
Foggia.  Elle se déplace au volant d’un
cabriolet sportif, en couleur bleu azur.

Le vendredi 26 juin elle est encore à
Ancona pour assister au départ officiel
de la caravane. Le 27 juin elle se trouve
à Terni et puis elle part pour Venise où
elle se produira le 29 juin au “Notturno al
Lido di Venezzia” avec sa toute nouvelle
chanson italienne “La tua mano”.

Elle reprendra en français deux chansons
italiennes qu’elle a entendues au Cantagiro
et qui figureront sur 2 EP différents sortis
en octobre 1964.
“Non aspetto nessuno” par Little Tony  et
“Eravamo amici” par Dino deviendront
sous sa plume “Je n’attends plus  personne”
et “Nous étions amies”

Les photos sur les pochettes sont prises par
Jean-Marie Périer  à Venise où il a rejoint
sa “fiancée”.
Françoise Hardy : “ C’est sûr et certain que j’ai dû avoir envie de reprendre
“Non aspetto nessuno” après avoir entendu Little Tony.
Je déteste ma version qui est totalement ratée – je ne m’en rendais pas
assez compte à l’époque”.  C’était une erreur de ma part de l’adapter et
de l’enregistrer. Par contre, c’était pratique comme chanson d’entrée en
scène. En Allemagne par exemple, le tourneur était un escroc notoire
- mon agent s’en était aperçu trop tard - et la consigne était “no money,
no show”. Donc, si l’ingénieur du son à qui il fallait régler les cachets de
tout le monde n’avait pas été encore payé, l’entrée en scène durait
beaucoup plus longtemps que prévu - ce qui devait être très pénible
pour le public ! (e-mail).
Anche Venezia sta per lanciare il suo festival di canzoni, ma per avere la gara importante ideata e realizzata dal patron
Gianni Ravera occorre attendere ancora un anno. Nel 1964, un mese prima del tradizionale Festival del Cinema,
si organizza comunque una serata di canzoni con interpreti italiani e internazionali che va in onda in TV il 16 agosto.
Questa parata di canzoni ha per titolo “Notturno al Lido di Venezia” ed è presentata da Renato Tagliani e
Grazia Maria Spina.

Big e giovani sfilano davanti alle telecamere proponendo il loro ultimo 45 giri. Ecco l’italo-belga Adamo con  
Non voglio nascondermi, Fred Bongusto (Una rotonda sul mare), Gigliola Cinquetti (Caro come te), Françoise Hardy
(La tua mano), Udo Jurgens (Peccato che sia finita così, già presentata all’Eurofestival), Los Marcellos Ferial
(Angelita di Anzio), Gianni Meccia (La cabina).

Tra i giovani, da citare Wilma Goich (Dopo il sole pioverà) che pochi mesi dopo proporrà a Sanremo il suo primo
grande successo Le colline sono in fiore, Andrea Lo Vecchio (Dorme la città), che negli anni successivi si farà notare
come autore di tante belle canzoni anche insieme a Roberto Vecchioni, e il duo Luisa e Gabriella con il loro primo 45
giri (La società dei magnaccioni). La Gabriella in questione è Gabriella Ferri che esordì come cantante proprio insieme
a Luisa De Santis (figlia di Giuseppe, il regista di “Riso amaro”).
Tuttamusica N° 25  20/06/64
On ne peut que constater qu’à part “Fiera dei sogni “ (21/05/64) tout ce qui servirait à la promotion de “Il saluto dell’
matino” (sorti le 17/05/64) est  diffusé tard  à la télévision: Notturno al Lido  23/8/64, Il torneo dei Pesaro 31/08/64,
Un giorno a Capo Boi 6/9/64 et Questo & Quello 17/9/64.  Et même si Françoise a participé au Cantagiro avec cette
chanson (ce qui ne me semble pas certain) elle n’a que fait escale à 3 villes.
Cash Box 27/6/64
HITPARADE
Pourtant tu m’aimes
11ème place


Info Jukebox N° 207
Août 2004  Spécial 1964
FRANCE
BELGIQUE (Fr.)
Pourtant tu m’aimes
32 ème place
(16 semaines dans
le Top 50)
Ultra Top 50 Belg.
Le vendredi 26 juin Françoise
est encore à Ancona pour
assister, en présence du ministre
du Tourisme, Achille Corona,
au départ officiel de la
caravane. Le 27 juin elle se
trouve à Terni et puis elle part
pour Venise.
Les 2 soirées (29 et 30 juin), présentées par
l’actrice Maria Grazia Spina et le présentateur TV
Renato Tagliani, étaient directement transmises à
la radio.
La diffusion à la télé était prévue pour le 15 août
mais a été remise au 23 août 1964.
Corriere della sera  29/06/64