Hör Zu  N° 16  18/04/65
Hör Zu  N° 17  25/04/65
Rave avril 1965
Cet épisode a été enregistré à Cannes le 19 avril 1965 et
diffusé le 28 juin. Le public est constitué des équipes
juniors des meilleurs clubs européens de football.
En gros toutes les langues sont couvertes.

Audrey nous offre une version franco-italienne de sa
chanson ainsi que Sandie Shaw qui démarre avec “Mais tu
l’aimes” et continue avec la version originale en anglais
“Girl don’t come”.

Françoise chante “Peter und Lou” et Leny Escudero
chante  “Balada para Sylvie”, version espagnole de
son tube.

L’anglais est bien représenté par Sandie Shaw, The
Moody Blues et le rocker américain Gene Vincent.
Georges Guétary chante  “les enfants Du Pirée “ en grec.
Albert Raisner affirme que Françoise (en tenue
blanche de Courrèges) parle couramment l’allemand
comme il a pu constater dans une émission franco-
allemande (Rendez-vous sur le Rhin 09/12/64).

Elle réplique qu’elle le bredouille un peu. Il la félicite
pour sa formidable diction de l’allemand.

À la requête unanime des jeunes Allemands du
Fußball-Club Kaiserslautern elle chante un couplet
de “Peter und Lou” (version allemande de “Tous les
garçons et les filles”)  tout en avertissant qu’elle ne
sait pas si elle va s’en rappeler.  Nous sommes le 19
Avril ‘65 et le téléshow “Portrait in Muisk” qui lancera
“Frag den Abendwind” , le tube allemand de  Françoise,
sera diffusé  un peu plus tard, le 28 avril.

Puis, sur scène, elle interprète son dernier tube
“Dis-lui non”.
Françoise Hardy et Albert Raisner, l’indéfectible sourire aux lèvres.
Caractéristique pour l’émission est l’osmose entre la proximité
du public et les vedettes.
Tête de bois à Cannes          
Le Bonhomme Tête de Bois (dessin), la mascotte de l’émission,
survole Cannes
GENE VINCENT Le Dieu du rock  de Jean-William Thoury
Françoise Hardy chante en direct puisque le play-back est inderdit dans cette émission
Zürich
Migros est un conglomérat d'entreprises coopératives suisses
de la grande distribution. C'est le plus grand groupe suisse dans
le secteur de la grande distribution (37 % du marché suisse de
l'alimentation (ne doit pas être confondu avec Migros en Turquie).
Wir Brückenbauer, 30 April 1965
Construire, 5 May 1965
Malgré sa renommée, ou à cause d’elle, Françoise promène son ennui, comme un chien de race son pedigree.
D’ailleurs que Françoise aime l’Italie et tout ce qui est
Italien n’est pas une nouvelle. Encore récemment, la chanteuse
a pu montrer cette sympathie en se liant d’amitié cordiale
à Gianni Morandi. Elle a fait une tournée avec Gianni en Suisse
et dès le premier jour de travail ils ont découvert qu’ils avaient
dans leurs voitures un sujet de conversation fascinant.
Tous les deux possèdent en effet une “Flavia coupé” et c’est
cette puissante machine de sport qui a vu naître une
amitié cordiale entre deux chanteurs de caractère opposé à
première vue. Mais Françoise a juste admiré en Gianni
son enthousiasme explosif et sa gaieté extravertie qui est
tellement en contradiction avec sa subtile mélancolie de fille
du Nord

MORANDI M’A PLU PAR SON ENTHOUSIASME


C’est extraordinaire l’assurance exubérante avec laquelle
Gianni réussit au bout de quelques minutes à enter en
confiance avec les filles réservées en Suisse.

Je l’admirais comme un phénomène aussi parce que je savais
très bien qu’il est fiancé et très amoureux de sa Laura.

Je voudrais aussi, comme Gianni, ne connaître que le meilleur
côté de la vie.
Dans son auto-biographie Françoise mentionne que Gianni, au début, avait hésité entre la boxe et la chanson,
seules voies accessibles à quelqu’un du peuple pour faire fortune.
Françoise Hardy  Le désespoir des singes ... Et autres bagatelles p. 59
New Musical Express N° 955  30/04/65
FRANCE
HITPARADE
Mon amie la rose/
La nuit est sur la ville/

23ème place

Info Jukebox N° 207
Août 2005  Spécial 1965
Grâce au succès du télé-show allemand “Portrait in Musik”, réalisé par Truck Branss  l’automne 1964, (voir dossier
octobre 1964) et diffusé le 28 novembre 1965 Françoise était devenue célèbre en Allemagne du jour au lendemain
et en 1966 elle fera son unique tournée allemande suite au succès de la chanson “Frag den Abendwind”.
Cette popularité lui vaut le “Silbernen Otto”, attribué par les lecteurs de Bravo, l’hebdomadaire pour les jeunes
Allemands. Ce magazine met Françoise plusieurs fois à la une, toujours sur la couverture au dos.
Avril 1965(2)
Die Tat, 2 May 1965
All over the world
26ème place

Melody Maker
Journal de Montreux 30/04/65