Mars 1967
Les deux chansons que
Françoise interprète ici ,
“Je serai là pour toi” et
“Surtout ne vous retournez
pas” se trouvent sur l’EP
Vogue EPL 8511 qui n’a
pas rencontré le succès de
ses prédécesseurs.
Peut-être Françoise Hardy ...
Sa participation n’est
pas certaine puisque elle
a un contrat à honorer
au cabaret de l’hôtel Savoy.
Françoise portant le tailleur-culotte bleu marine de Nina Ricci
Je serai là pour toi
Surtout ne vous retournez pas
Le 10 mars Françoise assiste à la première à Londres de “Grand Prix”. On ne la verra pas à la première à Paris,
le 18 mars, pour des raisons contractuelles.
Graham Hill
Le 16 mars Françoise fait, une fois de plus, la navette
entre Londres et Paris, pour  voir Johnny Hallyday et
Sylvie Vartan en concert à l'Olympia de Paris.
Daily Mirror 16/03/67
Ce soir là la BBC 2 diffuse un spectacle “Something special” enregistré au Savoy.
Dans l’émission allemande “Meine Melodie” Françoise raconte à
Thomas Fritsch qu’elle vient directement de Londres où elle a
chanté au cabaret du Savoy pendant trois semaines.
Comme visiteurs célèbres elle cite la princesse Margarete et l’acteur
Peter Sellers. Françoise jouait avec Peter Sellers dans la scène finale
du film “ What’s new pussycat ?”.

“Meine Melodie” est diffusée le 5 juillet ‘67 mais réalisée le mois de
mars. Elle chante “Dann bist du verliebt”.
En 1967 c’est l’acteur/chanteur Thomas Fritsch qui présente “Meine
Melodie” toujours réalisé par Truck Branss qui avait conçu le show
télévisé “Portrait in Musik” entièrement dédié à Françoise.
C’est en mars que Françoise va retrouver Jacques Dutronc pour des émissions télévisées. Elle apprécie Jacques,
elle l’aime bien mais ... de là à l’aimer d’amour, il y a une marge (JDF 20/05/67).
Des magazines étrangers, ( Giovani, Romantica, ... parlent d’un show réalisé à  Londres auquel participent Françoise
Hardy, Jacques Dutronc et des enfants. Vu les photos il pourrait bien s’agir de cette émission pour les jeunes ,
Feux et Flammes”.
FEUX ET FLAMMES (diffusé le 27 mars)
C’est en mars qu’on filme “Mais qu’est-ce qui fait courir Françoise ?”. Une mini-comédie musicale de Philippe Le
Tellier avec Jacques Dutronc qui poursuit Françoise à travers Paris. Françoise est habillée par Courrèges et Jacques,
le persécuteur, déguisé en chanteur yéyé , agent de police, cycliste, gentelman cambrioleur...
Une petite histoire qui sert de prétexte pour présenter la nouvelle collection d’André Courrèges. Françoise et Jacques
nous offrent un duo intitulé “Hardy Dutry ...” enregistré en studio et puis chanté lors d’un dîner aux chandelles.

Cette séquence filmée, en noir et blanc, fera partie du Dim Dam Dom diffusé le 9 avril et présenté par Françoise
Hardy et Nino Ferrer.
Françoise Hardy, dans sa jupe rose, aux bords festonnés, “gratte”
quelques accords sur “ Il ragazzo della via Gluck” sur sa guitare.
Les tenues Courrèges semblent dessinées pour sa longiligne
silhouette.
Pochette du dernier 45t danois
André Courrèges, le vrai gagnant de la
course, aime le mariage du blanc au rouge.
La marguerite (ou pâquerette) est la fleur fétiche de
Courrèges. Les fleurs sont mises en relief par un
rembourrage de ouate des deux côtés.
On s’est trouvé
Rien n’est perdu
Nous sommes éperdus
On va le prouver
Hardy Dutry
Dutry Hardons
Hardy Dutronc
Je changerais d'avis :
40ème au hit parade
HITPARADE mars 1967
FRANCE
Les Inter actualités du 25 mars annoncent un téléfilm-documentaire
sur la Principauté de Monaco avec Garce Kelly, Françoise Hardy,
Gilbert Bécaud et Terry Thomas.
Chantal Alban demande à Françoise si elle veut poser des
questions à Jacques Dutronc. Réponse : “Non, je sais tout de lui”.
Françoise, vêtue de son blouson blanc Rabanne sur pantalon blanc, chante “Je serai là pour toi”, “Qu’ils sont
heureux”, “Surtout ne vous retournez pas” et “Je changerai d’avis” ( source: cahiers d’ado Dominique A.L.) .
The look of love