Le jeune musicien et chanteur Stevie Wonder
a reçu un harmonica en or de la part de 20
jeunes garçons parisiens représentant chacun
un arrondissement à l'Olympia à Paris le 20
décembre 1963 - On le voit jouer de
l'harmonica accompagné par les garçons.
Lors de la première, le 13 décembre, se trouve dans la salle , en compagnie de Jean-Marie
Périer et Sylvie Vartan, Françoise Hardy qui, la veille, tenait  l'affiche de l'Olympia en
vedette américaine de Richard Anthony. (du 7 novembre au 12 décembre 1963). Le
lendemain on la retrouve à Milan.
                                       http://erikdoorme.be/Olympia63
Françoise entre Jean-Marie Périer et Bruno Coquatrix, directeur de l'Olympia
Dionne Warwick, très acclamée, avait en décembre '63 déjà deux grands tubes à son
actif:  "Don't make me over" et "Anyone who had a heart", deux chansons dont la
musique était de Burt Bacharach.  Françoise a chanté une chanson de Bacharach,
"L'amour d'un garçon" ( "The love of a boy" )qu'elle aimait bien à l'époque mais
qu'elle déteste aujourd'hui. Elle était d'avis qu'elle n'arrivait pas à la cheville de sa
copine Dionne qui avait la même maison de disques en France (Vogue)
Francoise Hardy et Sylvie Vartan félicitent les "Surfs". A la demande du gouverne-
ment français, les six frères et sœurs furent choisis pour représenter Madagascar
à l'inauguration de la 2e chaîne de télévision à Paris  le 8 septembre 1963. À leur
première apparition, ils ont immédiatement conquis le public français