Pagina 25
Début 1968 Françoise Hardy demande donc à Paco de
lui confectionner une autre tenue de scène “... sachant bien
que mon allure intéressait plus les Anglais que mes
chansons. En tant que Française j’étais un peu considérée
comme une ambassadrice de la mode hexagonale. Cette
combinaison métallique a fait un tabac. Je regrette de
ne pas l’avoir gardée. Jacques me le reproche,d’ailleurs”.
Françoise a simplement jeté la tenue Rabanne à la poubelle.
Témoignage par Jane Birkin ( Superstar et Ermite ).

“J’ ai vu Françoise sur scène au Savoy, avec mon premier mari, John Barry.
Elle était magique , et ne faisait pourtant aucun effort particulier pour plaire.
On prenait ou on ne prenait pas ! Les gens admiraient son étonnante désinvolture.
Elle portait des ensembles ultra-modernes de Paco Rabanne, elle était sublime.
Elle aurait pu faire une fantastique carrière internationale, mais elle a préféré sa
vie privée, c’est admirable !”.

Pour Françoise c’est le cauchemar. Le métal est incommode, il est lourd et coupant.

“ L’entre-jambes descendait sous le poids du métal. Des ouvrières devaient venir à
Londres avec des marteaux et tenailles pour réparer le costume “. ( Interview
Michèle Cédric dans l’émission “Dites - moi”).

“ Je ne pouvais pas non plus l’enlever toute seule, mes choristes devaient m’aider, je
m’égratignais les bras, enfin c’était horrible”. ( Superstar et Ermite).
Pagina 26