Pagina 24
Ce que Paco dit de Françoise:( “Quatre idoles dans le vent” France 3 12/07/10 ).
“Françoise Hardy représentait, déjà pour nous les jeunes de l’époque, la jeune fille moderne et
contemporaine, un peu garçonnière, un peu libre de mouvements, libre d’actions. Quand elle est venue
me voir j’étais ébloui, ébloui.

Sylvie Vartan était une jeune fille, un peu timide, blonde à croquer, s’habillant en vêtements romantiques
et Sheila, elle, c’était aussi la petite fille du peuple, avec ses couettes. Elle ne représentaient pas cette
image de modernité que représentait pour nous Hardy. Françoise Hardy c’était vraiment un mythe”.
L’ensemble métallique, dont Françoise Hardy
essaie le veston dans l’atelier de Paco, a été
présenté par Amanda Lear, le 12 novembre ‘67,
dans l’émission “Le petit dimanche illustré”.
Elle avait fait son entrée au bras de Salvador
Dali.

Paco Rabanne, portant une extravagante
tunique, explique la fin de la civilisation du
métal.