J'ai mis un crabe dans le bocal où
mes deux poissons s'ennuyaient

Mais les deux pinces de métal menacent leurs écailles à present

Pourque mon bonheur soit parfait j'ai mis un crabe dans ton coeur


Et toi je te vois revenir au bon gré de ses pincements
( belle trouvaille: le coeur se fend en deux pinces)

Averty a bien
saisi le courant
“sadique” de
cette chanson de
la si douce
Françoise.

La chanson est illustrée de dessins qui
suivent fidèlement le texte. De temps en
temps l’humour noir d’Averty surgit sans
déstabiliser pour autant. Les trucages ne
manquent pas et on retrouve des objets
favoris du temps des “Raisins Verts”.
(arête, conserves de sardine,ciseaux,...).

Et de sa démarche bancale il modifie le cours du temps