Averty: “Elle est venue en minijupe, dans une émission de “Douche
écossaise” …. Ho ho…il faut croire que les techniciens et même les
assistants étaient choquables et ils tiraient des langues un peu comme le

Le temps des souvenirs

Les invités d’ Averty, qui n’a plus le jeu libre, sont surtout des chanteurs à la
mode. Il a su garder Louise Petit ( 2° emission 22/11/65) qui symbolise l’anti-
spectacle ce qui lui permet de continuer à tourner en dérision la fonction même
de promotion des variétés télévisuelles. A droite Averty avec Sylvie Vartan, qui
était dans l’émission du 16/05/66 avec “Il y a deux filles en moi”.

grand méchant loup...des yeux qui
sortaient de la tête car elle était fort belle
bien faite de sa personne, elle l’est encore,
…la minijupe c’était le tout début , c’était
la première fois qu’ une comédienne venait
avec une petite jupette qui lui coupait les
cuisses en deux.
Ce qui est fort curieux c’est que son regard
est relativement absent ou voulant être
absent est une tromperie, c’est une ruse.
Il faut se méfier et j’étais sensible à la
Hardy, bien sûr. On tombe toujours
amoureux d’une jeune femme qui est jolie
et qui chante bien des chansons dont les
textes ne sont pas stupides.
Elle tranchait
visiblement avec toutes les autres souris
qui pouvaient venir et défiler sur les 45
tours de la production des années soixante.
( Emission “Mode d’emploi” Canal Plus.)