Pagina 3
Françoise à l'aéroport de Paris Orly,
accompagnée par Lionel Roc et
Jacques Wolfsohn.  Françoise raconte
dans son autobiographie que Wolfsohn
la chaperonna comme si elle avait dix ans.
Françoise  devant le restaurant Orsini.
41 West 56th Street, New York. Elle
porte une fourrure bleu marine sur sa
robe Pop Art d'YSL aux bandes
ondulantes en vert, violet, turquoise
et noir.
16 novembre  l’atelier YSL
Le 22 novembre '66 le magazine
américain WWD ( Women's Wear
Daily) , qui avait visité Françoise
en octobre à Paris le jour où elle
achetait le smoking chez YSL rue
Spontini , interviewe Françoise.

Ces 4 photos prises dans sa
chambre à l'hôtel Royalton et
dans la rue ( West 44th street)
illustrent l'article "Hardy Hello".

Françoise Hardy porte sa robe YSL
et des bottes noires, signées
Roger Vivier, qui montent jusqu'
aux genoux.

Le magazine mentionne que
Françoise est à New York pour
la promotion du film "Grand Prix"
et pour faire ses débuts de chant
à la célèbre boîte de nuit Basin
St. East ce jour même.
Pagina 3
Françoise Hardy en YSL bavardant avec une nonne.
La mode mini et maxi se rencontrent. ( 12 décembre).
Le 10 décembre Françoise était censée être à Rome pour se produire au
quart de finale de "Scala Reale" puisqu'au premier tour son équipe avait
battu l'équipe de Michele, le 12 novembre. Elle avait défendu sa chanson
"Il ragazzo della via Gluck/La maison où j'ai grandi" portant son smoking YSL.

Elle se trouve à New York et n'est pas là pour mener son équipe dans la
lutte contre l'équipe de Bobby Solo. On transmettra de New York son
message et la vidéo préenregistrée au bord d'un paquebot. Françoise Hardy
qui a souvent prétendu qu'elle a rarement porté des créations YSL défend sa
chanson hybride (italien/français) dans sa robe pop art YSL.

“ Buona sera a tutti”. La voilà, toute belle et souriante. Elle espère que son
équipe va gagner et regrette de ne pas pouvoir être là en personne. Elle
serait très contente si le publique voterait pour son équipe. Elle a encore un
petit mot d'encouragement pour Nicola Di Bari (qu’elle connaissait bien
comme il était dans la même maison de disques où il avait commencé
comme magasinier) qui va introduire une nouvelle chanson comme le
règlement le veut. Son équipe sera éliminée.